Congrès Bible & Science 2019


Compte-rendu du premier Congrès National Bible et Science - Octobre 2019



REFLEXION
     Patrick Vauclair, réalisateur ... >




04 Novembre 2019               40





GRAND SUCCÈS du PREMIER CONGRÈS NATIONAL BIBLE & SCIENCE

Plus de 600 congressistes venus de toute la France et au-delà se sont rassemblés pour un Congrès d'une haute teneur scientifique.


Chercheurs, universitaires, enseignants, médecins, et beaucoup de jeunes ont été surpris de découvrir autant d'arguments solides corroborant le récit biblique de nos origines.

Pour cette première édition, sur un sujet ô combien délicat et propice aux prises de position radicales et antagonistes, les organisateurs espéraient pouvoir rassembler 300 personnes. Ils ont été surpris de recevoir plus de 600 congressistes venus de toute la France, et au-delà.

Ni la frilosité des grands médias à relayer l'information, ni les préjugés présentant les intervenants comme d'horribles "créationnistes américains", "anti-scientifiques" et à la limite d'une secte (sic !) - n'ont eu raison du désir de découvrir ce qu'ils avaient à dire.
L'enquête menée auprès des participants fait apparaître leur surprise face à la solidité des arguments et à la qualité évidente des scientifiques qui ont pris la parole. L'autre fait marquant est la quantité de jeunes, universitaires pour une bonne part, qui ont fait le déplacement et ont manifesté un intérêt réel. Beaucoup n'avaient même jamais entendu parler de l'existence de ces données.

La génétique était au cœur de l'événement, avec la venue du Professeur John Sanford, auteur de nombreuses publications, et d'un ouvrage grand public tout juste traduit en français "L'entropie génétique et le mystère du génome ".
Les arguments développés, illustrés d'extraits de publications scientifiques, en plus de ses propres travaux, ont mis en lumière ce que révèle la génétique sur nos origines. Le résultat est à l'opposé du discours enseigné partout depuis Darwin.

L'intégralité des 11 sessions ont été filmées et donneront naissance à 11 émissions TV. Elles seront diffusées sur plusieurs chaînes TV.
(elles sont en accès libre sur ce site).


PROGRAMME DU CONGRÈS
John Sanford - Généticien
Dévolution, entropie génétique et information biologique.
Nous savons maintenant que la vie est programmée et que le génome est le logiciel de la vie. Nous savons aussi que tout ce qui est fonctionnel (y compris les systèmes d'information) dégénère – en dehors d'une intervention d'une intelligence. Il y a maintenant des preuves irréfutables de ce que le génome humain dégénère, ce qui signifie que nous n'allons pas dans le sens du progrès, mais de la décrépitude. Cela signifie que la macroévolution est impossible. L'entropie génétique est parfaitement conforme à la Bible et à la Chute décrite dans la Bible.

Nouvelles preuves génétiques réfutant l'évolution néodarwinienne.
La théorie néodarwinienne de l'évolution est en train de s'effondrer. Trois nouvelles preuves puissantes contre l'évolution sont : a) la réfutation du célèbre théorème fondamental de la sélection naturelle de Fisher - b) la réfutation de l'évolution menant du singe à l'homme – grâce au grave « problème du temps d'attente » - et c) la réfutation de la célèbre affirmation par Ohno de "l'évolution de novo de l'enzyme nylonase".

Preuves génétiques en faveur de l'origine divine de l'homme et de la famille.
Par la grâce de Dieu, il existe des preuves scientifiques croissantes qui affirment Genèse 1-11, notamment : la réalité de la création miraculeuse de l'humanité, la réalité biologique du genre humain et la réalité d'un Adam et d'une Ève littéraux - qui ont donné naissance à toute l'humanité.

Le parcours personnel surprenant d'un généticien (témoignage)
Comment un scientifique de l'Université Cornell est devenu un scientifique chrétien croyant à la Bible et un chercheur affirmant la Bible, après avoir été un scientifique athée croyant à l'évolution.

André Eggen - Spécialiste du génome
L'évolution darwinienne à la lumière des récentes découvertes en génomique

Alors que la théorie de l'évolution est considérée par le grand public comme largement démontrée, un nombre croissant de chercheurs osent la confronter aux dernières découvertes sur les génomes. Cette session met en lumière les problèmes rencontrés et l'obligation de reconsidèrer notre vision de la vie, de son origine et de sa transmission.

Etienne Vernaz - Ancien Directeur de recherches au CEA
Réflexion sur la question des origines et la notion de création

La question des origines est incontournable lorsqu'on s'intéresse à la Bible, la foi et la science. C'est en fait une problématique centrale et même cruciale. Cette session met le projecteur sur la notion capitale de création.

Dominique Tassot - Ancien Directeur de recherches dans l'industrie pharmaceutique
Examen des arguments appuyant la théorie de l'évolution.

Des milliers de scientifiques sont dubitatifs quant à la réalité de l'évolution des espèces. Cette session revient sur les arguments et raisonnements couramment mis en avant par les évolutionnistes et en dégage les principales erreurs, dont les oublis volontaires de faits significatifs.

Guy Berthault - Sédimentologue, polytechnicien
La nouvelle sédimentologie

Nous avons tous appris que les strates géologiques se déposaient les unes sur les autres et nous permettaient donc une datation relative des différentes couches sédimentaires. Au cours de cette session nous découvrons un tout autre mécanisme, qui remet fortement en question notre vision des formations géologiques.

Jean de Pontcharra - Physicien, ancien chercheur au CEA
Les méthodes de datation radiométriques et la datation des dinosaures au carbone 14.

Le consensus veut que les dinosaures aient disparu il y a environ 65 millions d'années. Pourtant certains de leurs fossiles datés récemment contiennent du carbone 14, indiquant un âge très inférieur. Cette session aborde les problèmes du choix des conditions initiales et de contamination des méthodes de datation radiométrique et en discute les conséquences sur la chronologie des ères géologiques.

Eric Lemaître - Socio-économiste
L'homme mutant, promesse d'un nouvel âge d'or pour l'humanité.

Le transhumanisme, la nouvelle idéologie matérialiste portée par les GAFAM fait rêver du fait des progrès fulgurants de la technoscience, cette idéologie occupe aujourd'hui, subrepticement une place grandissante dans nos sociétés en quête de dépassement et de bonheur total. Les technologies transgressent les frontières traditionnelles et nous font miroiter un avenir radieu, un âge d'or, aux possibilités quasi illimitées (augmentation des capacités cognitives et physiques de l'homme). Cette session nous présente la face cachée de l'homme mutant et des mutations sociales en cours au sein de la société.

Pierre Amey - Théologien, conférencier, ancien ingénieur
Les fondements matérialistes des théories de l'évolution et leurs conséquences théologiques et politiques.

A grand renfort d'ouvrages scolaires et encyclopédiques, mais aussi d'innombrables émissions médiatiques, la théorie de l'évolution s'infiltre jusque dans les églises et même au Conseil de l'Europe. D'abord hypothèse, puis théorie, l'évolution est devenue une idéologie. Fille des Lumières, la théorie darwinienne de l'évolution plonge ses racines dans l'histoire du matérialisme philosophique.


Qui Faq
Vidéos & Articles
Auteurs
Événements
Ressources
Légal
Contact
© Comité Francophone Bible & Science 2021